Dans le but de faciliter la lecture et de rendre cette Saga captivante, celle-ci sera publiée le mercredi, une semaine sur deux. 

 

Avant l’ère industrielle

Les XVIIème et XVIIIème siècles voient apparaître de nouvelles idées et surtout un nouveau besoin : le transport des personnes.
En 1743, la "chaise volante", sorte de chaise à porteur suspendue à une corde et équilibrée par un contrepoids, commandée par Louis XV fait son apparition au château de Versailles, installée par le français DE VALAYER pour "transporter" Madame de Pompadour de ses appartements à ceux de son royal amant.

Mais son déplacement est assuré par la traction à bras, ce qui n'était pas vraiment pratique... ni très sûr. Il fallut attendre le XIXème siècle pour, enfin, motoriser ce qui allait devenir l’ascenseur ou le monte-charge moderne.

 

Le XVIIIème siècle

Au XVIIIème siècle, la puissance de la machine a été appliquée au développement de l'ascenseur.
1823, l’ingénieur Briquet réalise un élévateur hydraulique dans une usine en Angleterre.
1833, un système utilisant des tiges à mouvement alternatif est utilisé pour les mineurs dans les montagnes du Harz en Allemagne (profondeur 200 m puis 420 m).
1845, un monte-charge à vapeur à entraînement par courroie appelé le "Teagle" a été installé dans une usine anglaise.
Les machines à treuils étaient devenues performantes, mais dangereuses car il restait un inconvénient majeur en cas de rupture du câble de suspension.

 

Le XIXème siècle, les pionniers

En ce début de XIXème siècle, on assiste à une explosion sans précédent des sciences et techniques qui permettent l’éclosion de nombreux « établissements » que l’on appellerait aujourd’hui « start-up » !
En 1830, le premier ascenseur entraîné par une machine est installé à Derby, en Angleterre. A partir des années 1830, de nombreuses « machines d’extraction » se répandent à travers l’Europe minière.

 

Début du XIXème siècle

Apparition des premiers monte-charge à vérin hydraulique. Le vérin était rempli par de l'eau, et sous l'effet de la pression de celle-ci, le piston se déplaçait vers le haut et faisait s'élever le monte-charge. Pour redescendre, il suffisait de vider le vérin. Ce principe est encore utilisé aujourd'hui, mais l'eau a été remplacée par de l'huile qui retourne dans un réservoir.
En 1845, Sir William Thompson lance le principe du premier élévateur hydraulique. C’est aussi l’apparition des premiers monte-charge actionnés par des machines à vapeur. Le volant de la machine entraînait un tambour de traction sur lequel s'enroulait des cordes de traction. L'idée de câbles de traction en acier d'une conception similaire aux cordages est apparue bien plus tard. La machine à vapeur fut remplacée par la suite par le moteur électrique.
Cependant, on trouve encore de nos jours quelques ascenseurs équipés d'un tambour de traction.

 

Le XIXème siècle

Au XIXème siècle, plusieurs types d'énergie ont été adaptés aux appareils de levage, dont, notamment, la force hydraulique et la vapeur.
La machine à vapeur actionnait le câble par l'intermédiaire de poulies. Le volant de la machine entraînait un tambour de traction sur lequel s'enroulait des cordes de traction. Enfin, l'homme n'avait plus qu'à actionner une manette pour soulever les plus lourdes charges.
La première levée "hydraulique " industrielle alimentée par la pression de l’eau est utilisée en 1846 pour monter des matériaux, puis pour transporter des personnes. En 1850, on verra la commercialisation des premiers appareils.
Ainsi, on a pu construire plus haut les usines et les bâtiments, ou... descendre plus profond sous terre pour extraire les richesses du sous-sol.

 

Le XIXème siècle, les pionniers


Un ascenseur Otis avec son moteur à vapeur en 1862

1845, GIBBON fait marcher un ascenseur à l’aide de l’air comprimé.
1846, Sir William ARMSTRONG construit un ascenseur hydraulique.
1847, La firme allemande électrique de Siemens et Halske a été formée.
1850, Henry Waterman de New York a élaboré un monte-charge à vapeur.
1851, première utilisation du mot "ascenseur" pour transporter des personnes « Great Exhibition », Londres.
1853, Otis présente un prototype de monte-charge actionné par une machine à vapeur à l’exposition du Crystal Palace de New York.
1857, Otis utilise la vapeur comme force motrice pour équiper un ascenseur.

 

Ceci est la fin de cette seconde partie. On se retrouve dans deux semaines pour parler des inventions !

L'Equipe Ascenseurs Online, en collaboration avec Michel CHALAUX.