Les plus hautes tours d’Angleterre

The Shard (Londres 2012), 306 mètres

La tour Shard, conçue comme un éclat de verre, a été dessinée par Renzo Piano. Elle culmine à 306 mètres, le dernier étage occupé est à 244,3 mètres.

L’architecte est Renzo Piano Building Workshop.
Le bureau d’études ascenseur est Lerch Bates.
Il y a 44 ascenseurs Koné dont le plus rapide fonctionne à 6 m/s.

 

22 Bishopsgate (Londres, 2019), 255 mètres

22 Bishopsgate est un gratte-ciel en cours de construction dans le quartier financier de la City à Londres.

Le projet remplace la tour appelée “The Pinnacle”.
Elle devait faire 288 mètres avec 62 étages. La construction des sept premiers étages a débutée en 2008 pour être suspendue en 2012.

Cependant, en novembre 2016, la conception du bâtiment a été modifiée ce qui réduit sa hauteur proposée.

Aujourd’hui, le bâtiment fait maintenant 255 mètres sur 59 niveaux.

La société saoudienne Arab Investments a financé en grande partie la construction (en investissant £ 500 millions) en échange d'une participation majoritaire.

En 2013, une révision de conception a été menée par les architectes originaux Kohn Pedersen Fox.

En 2015, le site a été vendu à Lipton Rogers et son partenaire, AXA Investment Managers - Real Assets. Le développement est repoussé à 2019 avec une refonte de l’extérieur plus simple, pour une somme totale de 1 milliard de livres.
Le nouvel architecte est PLP Architecture.

Le BE ascenseurs est The Vertical Transportation Studio, WSP | Parsons Brinckerhoff.

 

One Canada Square (Londres, 1991), 236 mètres

Le gratte-ciel est plus connu sous le nom de Canary Wharf.

L'emblématique "One Canada Square" de Londres, symbole du nouveau quartier d'affaires de Canary Wharf, excentré par rapport à la City, a également succombé à la mode du pyramidion lancée au début des années 1990...

On retrouve cette marque stylistique sur de nombreux immeubles de l'époque.

La construction de One Canada Square a commencé en 1989 pour se terminer en 1991.

La hauteur du dernier des 50 niveaux est à 195 mètres mais le sommet de la tour est à 236 mètres.

Å l'intérieur de la tour, le nombre de marches s'élève à 4 388.

La tour est constitué de 37 ascenseurs Otis, installés en 1990.
Une batterie basse du 5 au 17.
Une batterie moyenne basse du 18 au 27.
Une batterie moyenne haute du 28 au 38.
Une batterie haute du 39 au 50ème étage.

Il faut 40 secondes pour monter au cinquantième étage en ascenseur (sans arrêt intermédiaire).

Le building possède deux monte-charge, et deux réservés aux pompiers.

 

110 Bishopsgate ou Heron Tower (Londres, 2011), 230 mètres

La 110 Bishopsgate anciennement appelée Salesforce Tower ou "Heron Tower" de Londres, commencée en 2008 et achevée en 2011, n'est pas aussi reconnaissable que "The Shard" ou que l'énigmatique "Gherkin".

Conçu par les architectes Kohn Pedersen Fox Associates, la hauteur de la flèche est à 230 mètres et la hauteur du toit est à 169 mètres, avec 46 étages et 3 sous-sols.

Le building possède un restaurant/"Sky bar" entre les étages 38 et 40 (située à 175 mètres de hauteur). Ils sont accessibles directement par des ascenseurs panoramiques Schindler à partir d'une entrée dédiée sur Bishopsgate.

Le bureau d’études ascenseurs est MovvéO Lerch Bates.

Le bâtiment utilise des cellules photovoltaïques pour générer de l'énergie renouvelable, ce qui lui permet d'atteindre depuis janvier 2010, le niveau «excellent» dans le référentiel BREEAM.

 

Les plus hautes tours d’Allemagne

Francfort, sur le Main, est la 5ème ville d'Allemagne. Elle abrite une population de 700 000 habitants et constitue un centre d'affaires international, notamment grâce à la présence de la Bourse, de la Banque centrale européenne et de la Banque fédérale du pays.
Rien d'étonnant dès lors de voir apparaître des ITGH de plus de 250 mètres destinés à abriter les sièges de compagnies multinationales.

 

Commerzbank tower (Francfort, 1997), 259 mètres

Le toit se trouve à 258,7 mètres mais l’antenne monte à 300,1 mètres. Le dernier étage occupé est à 190 mètres, pour 56 étages.

C’est une tour de bureaux, de 109 200 m2 dessinée par Norman Foster+Partners.
La construction a débutée en 1994 pour s'achever en 1997.

Le bureau d’études ascenseurs est Lerch Bates.

Il y a 25 ascenseurs.

 

Messeturm (Francfort-sur-le-Main, 1990), 257 mètres

La Messeturm (soit en français tour du centre des congrès) mesure 256,5 mètres de hauteur et possède 63 étages dont 54 habitables.

Elle abrite, entre autres, les locaux des filiales du Crédit agricole, de Goldman Sachs, et de Thomson Reuters.

L’architecte est Murphy/Jahn.

La "Messeturm" est typique du début des années 1990. Surnommée "le crayon" - tout comme la tour Part Dieu de Lyon (165 m), elle aussi surmontée d'une pyramide.

Elle s'inscrit dans la mouvance d'un renouveau Art Déco, tout comme la "Bank of America Plaza" d'Atlanta (1992) et la "Key Tower" de Cleveland (1992).
Il y a 24 ascenseurs.

L'Equipe Ascenseurs Online, en partenariat avec Michel CHALAUX.