Les plus hautes tours de Turquie

Skyland (Istanbul, 2017), 284 mètres

Les Skyland Office et Skyland Residence Towers forment un complexe.
Skyland Residential Tower : Tour d’habitations de 64 niveaux sur 284 mètres.
Skyland Office Tower : Tour de bureaux de 65 niveaux sur 284 mètres.
Skyland Hotel Tower : Tour avec un hôtel de 500 chambres sur 180 mètres de hauteur et un centre commercial.

Les deux principales constructions seront les plus hautes de Turquie lors de leur achèvement en 2017.

Le développeur du projet, Eroglu Gayrimenkul, a indiqué qu'il allait investir environ 650 millions de dollars dans cet immense projet qui dominera le Bosphore.

L’architecte est Broadway Malyan.

 

Metropol Tower Istanbul (Istanbul, 2017), 280 mètres

Le Metropol Tower Istanbul mesure 300 mètres de hauteur avec l’antenne. Les 58 étages sont répartis sur 280 mètres.

La tour accueille des bureaux, des appartements et un hôtel.

Le propriétaire est Varyap.

L’architecte est RMJM.

 

Diamond of Istanbul (Istanbul, en projet), 268 mètres

Le Diamond of Istanbul, propriété de Hattat Holdings, est un gratte-ciel en construction dans le quartier de Maslak, à Istanbul.

La construction est actuellement arrêtée (depuis avril 2012).

Le complexe abritera des bureaux, des résidences, un hôtel, un cinéma et un théâtre.

Il est prévu 53 étages et 8 sous sols.

L’architecte est Dome Architects - Murat Yilmaz.

 

Sapphire Tower (Istanbul, 2011), 261 mètres

La tour "Sapphire" offre une vue unique sur la capitale économique turque, située de part et d'autre du Bosphore, ce bras de mer séparant l'Europe de l'Asie mineure.

La hauteur totale (avec l’antenne) est de 261 mètres. La tour à usage résidentiel comporte 55 étages sur 234 mètres.

La construction a débutée en 2006 pour s'achever en 2010. Il y a 14 ascenseurs.

Le propriétaire est Biskon Yapi A.S.

L’architecte est Tabanlioglu Architects.

 

Les plus hautes tours d’Espagne

Torre de Cristal (Madrid, 2008), 250 mètres

La très esthétique "Torre de Cristal" reflète le ciel madrilène. Très épurée, elle ressemble à un immense cristal de quartz ou d'améthyste.

Le dernier étage occupé est à 210,6 mètres.

Construite de 2004 à 2009, elle compte 50 étages pour une superficie de 59 927 m2.

Il s’agit d’une tour de bureaux.

 

Torre Cepsa ou Torre Bankia (Madrid, 2008), 248 mètres

La tour Bankia anciennement appelée la "Torre Caja Madrid" (ou Torre Repsol) est l'une des quatre tours de plus de 230 mètres du nouveau quartier d'affaires de la capitale espagnole « Cuatro Torres Business Area ». Cette dernière a fait preuve d'un grand dynamisme architectural à la fin de la dernière décennie.

Dessinée par Norman Foster, la tour était censée devenir le siège social du groupe pétrolier espagnol Repsol YPF, lors de son achèvement en 2009 et porter le nom de Tour Repsol.

Le dernier niveau se trouve à 215 mètres de hauteur.
La tour de bureaux possède 45 étages et 5 sous-sols.

Le bureau d’études ascenseur est MovvéO Lerch Bates.
Le bâtiment est équipé avec 19 ascenseurs dont certains sont panoramiques.

 

Torre « PwC » Torre Sacyr Vallehermoso (Madrid, 2008), 236 mètres

La Torre PwC, ou Torre Sacyr Vallehermoso, est un hôtel situé à Cuatro Torres Business Area à Madrid.

La construction de la tour à commencée en 2004 pour s’achever en 2008.

La tour était l'éponyme de son principal occupant, l'entreprise de travaux publics Sacyr Vallehermoso jusqu’au rachat de la tour. En 2011, Pricewaterhouse Coopers en devient le principal occupant.

Troisième des tours du quartier d'affaire "Cuatro Torres", la tour "Sacyr Vallehermosa" apparaît comme étant la plus simple géométriquement et la plus sombre.

La tour de 52 étages dessinée par Carlos Rubio comporte des bureaux et un hôtel.

Le bureau d’études ascenseurs est Barker Mohandas, LLC.

 

Torre Espacio (Madrid, 2008), 230 mètres

La Torre Espacio (en français : Tour Espace) est un gratte-ciel de bureaux, créé par Leoh Ming Pei (Pei Cobb Freed & Partners ) et situé dans le Cuatro Torres Business Area, à Madrid.

La construction de la tour à débutée en 2004, pour s’achever en 2008.

La "Torre Espacio" culmine à 230 mètres, avec une hauteur du toit à 224,1 mètres.
Elle est la plus petite des quatre tours de Madrid.
Elle dépasse tout de même l'ensemble des gratte-ciels français, y compris les tours First et Montparnasse.

Il y a 56 étages et 6 sous-sols.

L’architecte est Pei Cobb Freed & Partners.
Il y a 27 ascenseurs.

 

Les plus hautes tours de Pologne

Varso Tower (Varsovie 2020), 310 mètres

Varso Tower ou Chmielna Business Center, est un immeuble de bureaux en cours de construction à Varsovie, en Pologne.
Le promoteur immobilier est HB Reavis.

L’architecte est Foster + Partners.

La tour de Varso devrait être terminée d'ici 2020.

La tour principale fait 310 mètres de hauteur avec l’antenne. Il y a 53 étages répartis sur 230 mètres.

Il y a aussi, dans le même ensemble, un bâtiment de 103 mètres et un bâtiment de 81 mètres.

 

Palace of culture and science (Varsovie, 1956), 231 mètres

Le Palais de la Culture et de la Science (également abrégé PKiN), situé à Varsovie est l’actuel plus haut bâtiment de Pologne.

La construction a commencé en 1952 et a duré jusqu'en 1955.

La hauteur du bâtiment avec l’antenne est de 230,7 mètres. Le dernier étage occupé est à 160 mètres.

Le bâtiment sert actuellement de centre d'exposition et de bureaux. Il y a 3 288 bureaux répartis sur 42 étages, avec une superficie totale de 123 084 m².

Dans ces bureaux, on peut y trouver des cinémas, des théâtres, des musées, des bureaux, des librairies, une grande salle de conférences de 3 000 personnes, et une université accréditée « Collegium Civitas ».

Les ascenseurs existants ont été remplacés dans les années 1990 par 28 ascenseurs qui comptent parmi les plus rapides de Pologne (6 mètres par seconde).

 

DC Towers (Vienne, 2013), 220 mètres

Ces 2 tours (aussi connues comme Donau City Towers) sont conçues par le cabinet d’architectes Dominique Perrault, pour WED.

Le coût de la construction est estimé à 194 millions d’€.

La tour DC1 culmine à 220 mètres, mais l’antenne est à 250 mètres. L’immeuble de 60 étages héberge sur les 15 premiers étages un hôtel quatre étoiles de 253 chambres gérées par l'espagnol Sol Meliá Groupe.

Du 17 au 52ème, des bureaux occupent les étages. Dans les étages supérieurs, il y a des lofts et un restaurant panoramique au dernier niveau.

La construction de la tour a appliqué les dernières normes environnementales (LEED) notamment en matière de faible consommation d’énergie pour les ascenseurs et l’installation de panneaux solaires.

Une deuxième tour DC2 de 168 mètres de haut devrait accompagner ce bâtiment, toutefois les travaux n’ont pas encore débuté.

La tour est équipée au total de 29 ascenseurs Kone.
- 12 ascenseurs haut de gamme Alta™ à 6,00 m/s,
- 10 MonoSpace® spéciaux,
- 4 ascenseurs MiniSpace™,
- 2 ascenseurs de charge TranSys®,
- 1 monte-charge,
- 2 escaliers mécaniques EcoMaster ® 130.