Les 24 et 25 janvier OTIS et KONE ont annoncé leurs résultats.

La baisse de l’activité en Chine et surtout la pression sur les prix a fait cesser l’euphorie de ces 10 dernières années.

OTIS : depuis le mois d’octobre, le Numéro 1 mondial a un nouveau dirigeant : l’américaine Judy Marks qui a remplacé le français Philippe Delpeuch parti à la tête de Sonepar.

La chute est forte, OTIS annonce 16.38% de résultat, après 18.05% en 2016, et c’est le plus bas depuis 2005. 

De 2009 à 2014, il dépassait les 20% : voyez ci-dessous.

En juillet dernier, le Directeur Financier avait prévenu, la priorité c’est de remonter le résultat d’Otis, mais c’est pas pour tout de suite !

KONE : Il passe de 14.72% à 13.61%. Cela n’empêche pas le Finlandais de continuer à distribuer un bon dividende en hausse (Dividende distribué par action 1.55 en 2016 et 1.65 en 2017).

Nous attendons patiemment la publication du résultat de THYSSEN, le 14 février, pour la Saint Valentin et le Suisse, nous dira tout le 15 février.

Comparaison du taux de résultat EBIT/Ventes.